SERVICE D'ACCUEIL DE FEMMES EN DIFFICULTE

SERVICE D'ACCUEIL DE FEMMES EN DIFFICULTE

SERVICE D'ACCUEIL DE FEMMES EN DIFFICULTE
IMMEUBLE LES ERABLES
100 RUE BARON BOUVIER
70000 VESOUL


Fax : 03 84 76 82 56

Contacter l'organisme gestionnaire :

ASSOCIATION AHSSEA

Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)

Les Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) ont pour mission d'assurer l'accueil, le logement, l'accompagnement et l'insertion sociale des personnes ou familles connaissant de graves difficultés en vue de les aider à accéder ou à recouvrer leur autonomie personnelle et sociale. Il s'agit notamment de victimes de violence, de personnes confrontées à l'alcoolisme et aux toxicomanies ou de personnes sortants de prison.

C'est la loi 74-955 du 19 novembre 1974, (loi étendant l’aide sociale à de nouvelles catégories de bénéficiaires et modifiant diverses dispositions du Code de la famille et de l’aide sociale du Code du travail) qui créa les CHRS (dont l'intitulé de départ était « Centres d’hébergement et de réadaptation sociale »).

Il existe aujourd'hui différents types de CHRS  : en effet, certains sont des établissements spécialisés pour un type de public (femmes enceintes, personnes sortant de prison,…), d'autres sont des établissements de droit commun dit « tout public » (jeunes errants, grands exclus,…).

Les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale sont pour la plupart gérés par des associations et organisations humanitaires, membres de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Croix-rouge française, Samu social, Armée du salut, Mouvement Emmaüs, Secours Catholique…). Les autres CHRS sont gérés par des collectivités publiques locales (le Centre Communal d'Action Social ou le Département).

Le financement du fonctionnement des CHRS est assuré par une dotation globale de l’Etat. Les personnes acquittent une participation financière à leur frais d’hébergement et d’entretien sur la base d’un barème réglementaire tenant compte notamment de leurs revenus.

Plus d'informations

Public accueilli

Mixité
Établissement Mixte

Familles en difficulté et/ou femmes isolées

Hébergement de Nuit Eclaté : 8 places (8 femmes)

Femmes seules en difficulté

Hébergement Complet Internat : 35 places (35 femmes)

Inculpés sous contrôle judiciaire et condamnés en liberté conditionnelle

Hébergement Complet Internat : 3 places (3 hommes)

Le contrôle judiciaire est une mesure qui permet de soumettre une personne à une ou plusieurs obligations jusqu'à sa comparution devant un tribunal. Le juge d'instruction peut choisir de placer un mis en examen sous contrôle judiciaire s'il estime que la détention provisoire n'est pas nécessaire.

La libération conditionnelle est une mesure d’aménagement de peine permettant la mise en liberté d'un condamné avant la date d'expiration normale de sa peine d'emprisonnement ou de réclusion, sous condition de respect, pendant un délai d'épreuve, d'un certain nombre d'obligations. Elle vise à la réinsertion des personnes condamnées et à la prévention de la récidive. Au terme de ce délai d'épreuve et en l'absence d'incident, la personne condamnée est considérée comme ayant exécuté l'intégralité de sa peine.

Le contrôle judiciaire socio-éductif : Substitut à la détention provisoire entre surveillance et réinsertion
Le contrôle judiciaire socio-éductif : Substitut à la détention provisoire entre surveillance et réinsertion
Christophe Cardet
Prix : EUR 35,05
Nombre de pages : 402
Date de publication : 2000-11-15
Le contrôle judiciaire du parquet européen : Nécessité, modèles, enjeux
Le contrôle judiciaire du parquet européen : Nécessité, modèles, enjeux
Sous la direction de Geneviève Giudicelli-Delage, Stefano Manacorda et Juliette Tricot
Prix : EUR 32,00
Nombre de pages : 336
Date de publication : 2015-02-10

Procédures d'admission

Toute demande d’admission en Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) se fait auprès d’un travailleur social local. Celui-ci instruit un dossier et le soumet au Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) du département qui évalue le besoin en commission et statue sur la demande.

C'est le responsable du CHRS qui doit se prononcer sur la décision d’admission d’une personne (en fonction notamment des capacités du centre, de la catégorie de population qu’il est habilité à recevoir et des activités d’insertion proposées). Le décret 2001-576 du 3 juillet 2001 relatif aux conditions de fonctionnement et de financement des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale énonçait notamment que « la décision de refus d’accueil, prononcée par le responsable du Centre d’hébergement et de réinsertion sociale, est notifiée à l’intéressé sous la forme la plus appropriée. Cette décision doit être expressément motivée ».

Pour plus d'informations, consultez les démarches relatives aux Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS).

Services proposés

Les Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale ont pour mission d'assurer :

- L'hébergement : cet hébergement va de l’asile de nuit pour les situations d’urgence (généralement en chambres d'hôtel) à la fourniture de logement de plus longue durée, et ceci aussi bien dans des structures collectives que dans des appartements individuels.
- Le soutien et l'accompagnement social : aide aux démarches, notamment pour l’établissement des droits sociaux, aide à la recherche d'un logement.
- L’adaptation à la vie active et l'insertion sociale et professionnelle (Les CHRS proposent notamment une aide à la recherche d'emploi).

Les CHRS peuvent également proposer :

- Domiciliation - boîte aux lettres.
- Un service restauration, blanchisserie.
- Des activités culturelles.
- Une action socio-éducative et une aide psychologique.

Enfin, les CHRS participent aux dispositifs suivants :

- «La veille sociale » en déclarant au responsable de ce dispositif (le représentant de l’Etat dans le département), le nombre et la nature des places vacantes dont il dispose.
- «Le plan d’urgence hivernal», en augmentant ses capacités d’accueil au titre de l’hébergement d’urgence.

Informations administratives

Raison sociale
SERVICE D'ACCUEIL DE FEMMES EN DIFFICULTE
Catégorie
Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)
Public accueilli
Familles en difficulté et/ou femmes isolées, Femmes seules en difficulté, Inculpés sous contrôle judiciaire et condamnés en liberté conditionnelle
Organisme gestionnaire
ASSOCIATION AHSSEA
N° FINESS
700783855
N° SIRET
775 650 484 00394
Situation au répertoire SIRENE
Statut
Association Loi 1901 reconnue d'utilité publique
Date d'ouverture
15/05/1985
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
Choisissez les types de cookies que vous acceptez :
  • sont indispensables au bon fonctionnement de notre site
  • vous permettent d'accéder à votre espace personnel en toute sécurité
  • ne recueillent aucune information personnelle
  • nous permettent d'optimiser notre site et de détecter d'éventuels problèmes techniques
  • nous permettent de recueillir des informations anonymes à propos de vos visites sur notre site
  • ne sont jamais utilisés à des fins commerciales
  • enregistrent vos préférences selon vos visites précédentes sur notre site
  • permettent à nos partenaires de vous fournir des offres et publicités selon vos centres d'intérêt